5 bonnes habitudes pour devenir un meilleur musicien zen

5 bonnes habitudes pour devenir un meilleur musicien zen

Sachez que Cet article participe à l’événement “Comment être zen et productif au quotidien” du blog Habitudes Zen. J’apprécie beaucoup ce blog, et en fait mon article préféré est celui-ci.

Voici cinq bonnes habitudes à suivre pour devenir un musicien zen, acquérir une belle attitude dans la discipline de la musique, de votre instrument ou de l’accordéon. Cet état d’esprit vous rendra plus créatif et plus productif.

La pratique d’un instrument, crée des tensions psychologiques et physiques, il est important de prendre de bonnes habitudes afin que votre pratique se développe dans une attitude zen. Les habitudes à adopter sont celles que recommandent la plupart des méthodes de bien-être mais encore faut-il savoir les intégrer à sa vie de musicien.
je propose dans cet article d’adopter cinq bonnes habitudes pour étudier la musique dans des conditions zen : Pratiquer une activité physique et connaître les étirements spécifiques aux musiciens, pratiquer la respiration profonde dans sa vie de musicien, choisir une alimentation adaptée, créer son espace de travail , booster son mental grâce aux guides spirituels.

1 – Bougez votre corps et votre esprit sera plus ZEN

Une des 5 bonnes habitudes pour devenir meilleur musicien tout en restant zen.

Le corps est fait pour bouger. Faites du sport. Du QI Gong, du Yoga, des étirements, de la marche…

Faites du sport dans des lieux que vous trouvez paradisiaques !

Dans la nature, la forêt, au bord de mer, bord de rivière, à la montagne… Tous les espaces où vous avez une belle vue lointaine, et une sensation d’évasion. Vous aurez votre esprit apaisé et en meilleure santé. Nos yeux ont besoin de voir loin tant ils ont l’habitude de la vision de prés et prolongée sur nos petits écrans ! Regardez et observez la nature et les éléments qui vous entourent. Touchez les gros arbres, caressez-les, ils vous transmettront de la bonne énergie.

Personnellement, je marche au minimum une heure tous les jours. Sur les bords du Lagon dans le Pacifique sous les Alizés ou bien sur les bords de Marne, « Mon Lagon vert » en région parisienne sous le vent le Père-lachaise ! Puis, je fais une séance de Qi Gong de 30 minutes au minimum.

A Nouméa, Georges, mon voisin de 90 ans, fait beaucoup de marche le matin de bonne heure ! Il me dit souvent, « Crestiano, si je ne marche pas un jour, j’ai mal au dos toute la journée ». Hector mon voisin à Paris, ancien ingénieur de chez Dassault, 92 ans, fait sa marche de 10 kilomètres chaque jour ! 
Si vous faites comme Georges et Hector , vous sentirez moins de douleurs et vous vous sentirez plus ZEN.

2 – Créer un espace-temps personnel, pour votre bien-être

Aménagez-vous un temps de solitude de 30 ou 45 minutes, chaque jour, sans votre famille, sans téléphone ou autre distraction. C’est la seule façon de parvenir à se réaliser et à s’améliorer dans ce que vous aimez faire. La musique par exemple !

Après avoir bougé votre corps, votre esprit sera plus libre et plus ouvert pour vous investir dans votre passion qui est la musique. Vous serez plus apte à pratiquer votre instrument et à vous investir totalement. Votre mental sera complètement dégagé de toute contrainte et ouvert à l’étude ou à la création. Puis vous deviendrez meilleur de jour en jour.

Lorsque vous vous sentez bien dans votre bulle, déterminez où sont vos lacunes musicales et vos manques. Puis faites un plan de travail pour les jours et semaines à venir. Soyez dans l’envie et l’amour de faire, de pratiquer et de créer des belles choses et de belles musiques avec votre plume ou votre instrument.

Enregistrez-vous avec un smartphone ou autre appareil d’enregistrement. Écoutez le résultat et votre jeu. Si cela ne vous convient pas alors vous devez changer et améliorer votre pratique avec lenteur et patience. Vous habituez votre mental et votre esprit à devenir ZEN.

L’accordéon est un instrument de torture parfois

Au fil des heures d’entrainement et de pratique. Que ce soit en répétition, en enregistrement ou en concert, il fatigue et use votre petit corps précieux ! Donc pensez à faire des pauses toutes les 30 à 45 minutes, pour les professionnels, comme la durée d’un set de concert. Quant aux amateurs, n’attendez pas d’avoir des douleurs importantes. Accordez-vous une petite pause de 5 minutes dans votre séance de pratique instrumentale, et vérifiez votre posture. Ne soyez pas courbé ni crispé ! Voir la présentation de l’accordéon de A à Z sur la page débutant de ce blog.

Étirements et positions

Pensez à faire des étirements de vos bras et de vos mains contre un mur. Aplatissez votre main contre le mur avec votre bras à 90 degrés pendant quelques minutes. Et voyez les bienfaits extraordinaires de cette pratique. Cet exercice vous huile vos articulations ! Vous évitez les tensions et les tendinites dans vos bras et vos épaules. Vous gagnerez en concentration et en efficacité de travail et vous vous sentirez plus ZEN.

La position assise, on le sait tous, n’est pas une bonne posture ! Nous devrions tous avoir un tabouret de contrebassiste, entre la position mi debout et mi assise. Les jambes sont légèrement pliées et en appui sur le sol. Mes meilleurs concerts étaient lorsque j’avais ce genre de tabouret haut et aussi, deux supers micros Schoeps devant l’accordéon ! 😉

3 – La respiration vitale pour rester serein

D’autres bonnes habitudes pour devenir un musicien zen et apprendre la musique et l’accordéon plus zen.

Beaucoup de personnes respirent très mal ou ne savent pas respirer ! Du coup elle se retrouvent avec du stress, des tensions et même une agitation mentale et émotionnelle. Dans ces conditions, impossible de bien réagir et d’être optimal dans les passages difficiles, là où on a le plus besoin de concentration. Savoir bien respirer peut donc vous apporter énormément de bénéfice durant l’étude de l’instrument mais aussi avant un rendez-vous, une répétition, un concert, une émission de radio ou de télévision…

Bien respirer diminue la peur et l’anxiété

Faites au minimum 10 respirations profondes continues. Commencez par inspirer de l’air par le bas ventre. Finissez votre inspiration au niveau des épaules et de la gorge, comme si vous gonfliez un gros ballon. Ensuite, Retenez 5 secondes cet air bloqué en vous sans vous crisper. Enfin, faites le chemin inverse en relâchant votre air des épaules vers le bas ventre. Exécutez cette respiration une dizaine de fois au minimum, avec calme et lenteur ! En imaginant que cet oxygène vous soigne, vous libère et vous nettoie de toutes les pensées négatives pour vous rendre plus ZEN. Votre rythme cardiaque se retrouve alors plus bas et vous êtes plus tranquille. Vous vous sentirez beaucoup plus apaisé. Donc vous serez plus apte à réaliser tout ce que vous souhaitez !

Cette respiration est très importante pour moi, parce que je suis de nature nerveuse et speed. Je fais cette respiration plusieurs fois par jour. Et même, souvent avant de dormir, je n’arrive même pas à atteindre la dixième respiration. je m’endors bien avant !

J’apprécie beaucoup la technique de Madame Nicole Bordeleau. Exercices physiques, respiration et méditation sont liés dans la même pratique.

4 – Bien manger et bien boire pour être un musicien zen et optimiste

Mangez bio si possible, ou bien des produits de petits producteurs fermiers. Votre corps vous dira MERCI ! Une des 5 bonnes habitudes pour devenir un musicien zen et être plus productif en musique et en accordéon.

Évitez les sucres raffinés, les plats préparés et la nourriture industrielle. C’est néfaste pour votre corps et votre mental. Beaucoup de résidus chimiques alourdissent le fonctionnement de votre organisme et vous rendent plus vulnérables et plus pessimistes.

Mangez de tout et varié. Nous avons la chance aujourd’hui d’avoir un choix énorme et d’accéder à tous les bons aliments de qualité en cherchant autour de nous.

Faites-vous même la cuisine. Avec des plats simples, qui ont du goût, de la saveur. Servez- vous de vos voyages régionaux et internationaux pour inspirer et égayer vos plats.

N’abusez pas trop de soda ni d’alcool. Pas tous les jours, ne vous habituez pas à ce genre de boisson qui peuvent devenir des drogues au quotidien. Essayez de les éviter. Sachez plutôt apprécier un très grand vin de Bourgogne une fois par semaine par exemple. Faites-vous plaisir ponctuellement avec modération et intelligence. Soyez toujours maître de vous, sans vous laissez entrainer par autrui, dans les excès. Buvez de la bonne eau qui vous hydrate et vous aide à bien éliminer.

Quelques exemples de bons aliments antioxydants

– le thé vert surtout le Thé Matcha (du Japon)

– Le café

– les baies de goji

– les pommes Bio

– les fruits rouges

– Les amandes

– Le gingembre

– Les noix

– Les noisettes

– Le Cacao

– L’anone

– Le corossol…

Privilégiez les petits poissons comme les sardines, les anchois, les harengs, qui ont moins de métaux lourds que les gros poissons comme le thon et le saumon !

Si vous aimez la viande, prenez de la viande de grande qualité, des animaux qui ont été bien traités. Variez l’apport en protéines qui est très important pour vos muscles. Votre corps a besoin de bons petits muscles pour pouvoir supporter votre accordéon ou un autre instrument.

5 – Garder une attitude ZEN et booster le musicien qui est en vous

Sûrement une des 5 meilleures habitudes pour devenir un musicien zen et bien évoluer dans la musique.

Jouez, pratiquez et recherchez ce qui vous plaît. Soyez ce que vous êtes réellement et ce vous souhaitez devenir ! On croit souvent que cela est impossible ! Eh bien, je vous dis que OUI c’est carrément possible. Soyez rebelle, dans le bon sens du terme, pour de grandes et de vraies idées qui vous permettront d’avancer. Vous deviendrez, meilleur homme ou meilleure femme. Créez-vous un mental fort. Ensuite, visualisez votre futur proche ou lointain, beau, brillant et positif. Un avenir Rempli de joie démesurée ! Inventez votre bonheur, ou réinventez le chaque jour avec vous-même, et ensuite avec votre entourage : (conjoint, enfants, parents, amis, collègues, musiciens… Sachez les apprécier, les écouter et les respecter. Soyez tolérant avec ces inconnus que vous croisez sur votre route. Vous ne pouvez pas imaginer tout ce qu’ils peuvent vous apporter dans votre future vie d’homme ou de musicien !

Un artiste que j’adore, Miles Davis, compositeur et trompettiste de jazz de génie, disait :

« Je suis devenu Miles Davis, parce que je m’entourais des meilleurs musiciens créateurs et inventifs ».

C’est une phrase qui peut vouloir dire beaucoup de chose. Ce que je retiens, c’est qu’il était accompagné d’artistes étant capables de s’adapter à sa musique, et de la transcender vers des directions que lui-même n’imaginait même pas ! Mais par contre il avait une conception d’un état d’esprit de création perpétuelle. Il ne supportait pas les musiciens qui travaillaient leur solo « improvisation » dans leur chambre en tournée. Il se détachait très vite de ces musiciens. « Je ne te paye pas pour jouer ce que tu as travaillé et mémorisé, mais je te rémunère pour inventer sur scène » disait-il !

Quoi de plus magnifique, que d’être entouré par les bonnes personnes. Des êtres capables de vous propulser dans la vie de tous les jours, et d’avoir cette sensation d’évoluer à chaque instant. J’ai pris l’exemple de Miles Davis pourquoi ? Pour vous montrer cet excès de volonté et d’exigence. Lorsque l’on veut et désire quelque chose, nous devons nous créer une forte envie et un besoin dans notre esprit et notre imaginaire. Comme un rêve qui doit se réaliser. Créons ce rêve nous même pour que ça vienne à nous, et pas qu’aux autres ! Donc avoir un mental solide de création et de renouveau autant en musique que dans la vie… N’oubliez pas, vous êtes en musique ce que vous reflétez dans votre vie.

Un autre exemple de jeunesse

J’avais 17 ou 18 ans, et nous faisions un master classe avec Richard Galliano, dans l’école de son papa Lucien du côté de Grasse. Parmi les stagiaires, il y en avait un qui avait déjà fait le tour du monde avec « Les Nouveaux Nez ». Cet artiste stagiaire était Alain Reynaud, appelé Félix Tampon (Clown, musicien, acrobate metteur en scène). Un des quatre premiers clowns diplômés de France. J’étais épaté par cet artiste imposant et son parcours haut en couleur. Il était là pour s’améliorer et apprendre encore et encore ! Et dans un moment intime de discussion, je lui pose une question qui me trottait depuis un moment :

« Dis-moi, Alain, comment fait-on pour faire le tour du monde comme tu fais avec tes trois autres collègues, Les Nouveaux Nez ? Et il me répond : « Tu sais Crestiano, ça ne tombe pas du ciel, il faut travailler et avoir quelque chose à proposer » ! C’est une réponse qui est restée longtemps dans mon esprit, et qui m’a fait beaucoup réfléchir et avancer.

Il avait complètement raison Alain. Il faut se bouger et agir, créer, étudier, chercher et proposer au monde ce que l’on fait sans peur et sans vergogne ! On sait tous que l’on ne peut pas plaire à tout le monde, mais n’importe qui peut apprécier ce que vous êtes ou ce que vous faites. 😉

Étant en Nouvelle Calédonie, en ce moment, J’ai la chance de vous écrire cet article de Nouméa. Je suis actuellement, au milieu des cocotiers, sous le soleil et les Alizés, dans un havre de paix entouré par les chants des oiseaux et des Cagous, au bord d’un Lagon nuancé de différents tons de bleus paradisiaques !

Conclusion après ces 5 bonnes habitudes pour devenir un musicien zen et productif

Soyez dans l’action, n’ayez pas peur, osez et foncez, avec une attitude zen, vous serez plus efficace et plus productif.

En savoir plus sur cette page du blog Apprendre l’accordéon veuillez Cliquez-ici pour devenir le musicien de vos rêves.

Voici Le blog Habitudes Zen d’Olivier Roland qui est un de mes mentors que je vous conseille de lire.

Sachez que Cet article participe à l’événement “Comment être zen et productif au quotidien” du blog Habitudes Zen. J’apprécie beaucoup ce blog, et en fait mon article préféré est celui-ci.

Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  

2 thoughts on “5 bonnes habitudes pour devenir un meilleur musicien zen

  1. C’est un véritable programme de vie qui est proposé là. Mais la musique est tellement exigeante. Apprendre c’est bien mais intelligemment c’est mieux. Merci Crestiano de nous rappeler les fondamentaux. Je vais afficher ces conseils pour les avoir sous les yeux tous les jours.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :