Comment devenir un musicien et un accordéoniste ZEN ?

Comment devenir un musicien et un accordéoniste ZEN ?

Comment devenir un musicien, un accordéoniste Zen ?

Mon expérience et ma pratique pour devenir un musicien et un accordéoniste Zen

Je vous fais part de ma pratique pour pouvoir supporter les répétitions, les concerts les voyages…

Chaque matin je pratique ces exercices de Qi Gong.

Je partage avec vous ces exercices dans les moindre détails, ils vous feront du bien.

J’ai beaucoup de demande de la part de mes abonnés : Comment avoir un dos correct ? Un dos solide et tonique pour pouvoir bien maintenir notre instrument ?

Je vous propose 6 exercices qui font partis de ma pratique chaque matin pour avoir un dos en forme :

– 1er exercice et 1ère position de Qi Gong :

Vous mettez vos pieds parallèles à la hauteur de vos hanches.

Vous positionnez vos mains avec l’index l’un contre l’autre vers le haut avec bras tendus. Tracez une ligne devant vous vers le bas, les bras bien tendus en pliant un peu les genoux.

Remontez en inspirant toujours vers le haut.

Ensuite, vous descendez en étirant vos bras bien tendus du haut vers le bas en expirant. Vous tracez un cercle comme si vous imitiez le soleil, sans oubliez d’expirer.

Repliez les genoux et vous remontez en sens inverse.

Vous rejoignez vos deux index et vous retracez la ligne vers le bas avec les mains devant vous en expirant. Tout en suivant vos mains du regard.

Remontez vos mains vers le haut en inspirant.

Redescendez en traçant votre cercle les bras bien tendus comme si vous souhaitiez repousser un mur sur votre gauche et le mur sur vôtre droite.

Vous faîtes cet exercice plusieurs fois d’affilées.

– 2ème position de Qi Gong :

Écartez un peu les jambes, pareil les index se joignent.

Montez vos bras bien tendus devant vous en inspirant et vous bloquez la respiration dès que vous arrivez au-dessus de votre tête.

En serrant bien vôtre périnée, descendez vos bras bien tendus le plus loin possible devant vous jusqu’au sol.

Vous vous mettez en mode poupée de chiffon en ramenant vos bras entre vos pieds, tout en pliant vos genoux.

Vous remontez vos bras en laissant vôtre corps mou.

Vous reprenez la respiration.

Arrivé tout en haut, tendez bien les bras.

Puis vous recommencez le même processus sans oubliez de serrer votre périnée dès que vous tendez votre dos.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Richard Galliano interview-Podcast unique- de Crestiano Toucas Apprendre L'accordéon

Arrivé au sol vous pliez les genoux.

Vous remontez, vous inspirez à nouveau, vous relâchez le corps quand vous touchez le sol. Vous pliez vos genoux, avec la tête vers le sol quand vous descendez et vous bloquez bien la respiration avant de toucher le sol.

Vous remontez en poupée de chiffon.

Faîtes cet exercice plusieurs fois dans la détente en faisant bien attention à bien respirer de manière très régulière. (On inspire toujours vers le haut et on expire vers le bas).

– 3ème position de Qi Gong :

Vous joignez vos deux mains dans la position prière.

Puis vous regardez en sens inverse et vous mettez votre poids de chaque côté des genoux. Vous étirez votre dos c’est très bon pour le mental.

Le Qi Gong permet de relier l’esprit et le corps ! Cela permet d’avoir un esprit plus tranquille. Vous basculer de droite à gauche.

C’est un exercice pour aider la colonne vertébrale, qui lubrifie votre colonne.

Vous commencez en bas toujours avec le transfert de poids.

Vous montez petit à petit en regardant vos mains, jusqu’au plus haut, en ayant toujours une bonne respiration et vous redescendez.

Vous allez entendre des petits craquements, c’est normal vous lubrifiez votre colonne. Ensuite vous reprenez votre position de départ et vous regardez en sens inverse.

Allez à votre rythme. Pas la peine d’aller trop vite.

N’oubliez pas de faire le transfert de poids.

Vous recommencez le déverrouillage de la colonne.

Vous enlevez toutes les tensions du dos.

Vous pouvez pratiquer ces exercices dans des lieux que vous appréciez auprès d’un arbre un sequoia, un platane ou un sapin, en extérieur, en intérieur, en montagne chez vous ou sur un banc de sable. Des lieux ou vous aimez être, pour avoir l’esprit tranquille.

– 4ème position de Qi Gong :

Vous positionnez les deux mains devant vous et vous les écartez une vers et l’autre vers le bas en sens contraire.

Mettez vos jambes parallèles au niveau des hanches, même distance que les hanches.

Vous poussez vers le bas la main droite puis vers le haut la main gauche.

Sans oubliez de respirer.

Vous pliez les genoux lorsque vous descendez, vous faîtes le mouvement et vous remontez. Vous écartez bien comme si vous vouliez repousser les nuages. C’est très bon pour votre dos ! N’oubliez pas de respirer.

Vous inspirez vers le haut, et vous expirez vers le bas.

Sans précipitation avec une respiration tranquille !

Vous répétez ces mouvements autant de fois que vous le souhaitez.

– 5ème position de Qi Gong :

Vous vous mettez sur le côté avec la main droite sur la hanche droite. Votre bassin bien droit en direction de 12h.

Jambe gauche vers l’avant et vous pliez le genou gauche.

Jambe droite tendue vers l’arrière.

Déplacez votre bras droit de bas en haut en étirant au maximum quand votre main est dirigée vers le ciel.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Quelle est la place de l’accordéoniste, son vrai rôle dans un groupe de musique ?

Inspirez quand vous montez votre main en la suivant du regard.

Revenez à la position initiale, avec des mouvements au ralenti. Très important !

Inspirez bien quand vous montez votre main et quand vous descendez l’autre main expirez bien vers le bas en passant devant votre ventre.

En inspirant faîtes un transfert de poids vers l’avant. Tranquillement.

Ensuite on change de sens en faisant la même chose.  

On expire et on inspire en ne pensant qu’à ça. On soigne notre dos.

Concentrons-nous sur le présent et notre dos !

En répétant les mouvements, vous améliorez votre tonicité.

Recommencez autant de fois que vous le souhaitez.

– 6ème position de Qi Gong :

Revenez en position initiale pour faire le lever du soleil.

Nous allons dessiner un cercle devant nous en imitant le soleil.

Positionnez vos bras et vos mains parallèles devant votre nombril, les paumes des mains dirigées vers le sol.

Écartez vos jambes en Pliant vos genoux.

On inspire vers le haut en déplaçant nos bras vers la gauche avec un transfert de poids vers le haut en demi-cercle.

Lorsque vous êtes en haut vous redescendez vos bras vers la droite en expirant.

Pensez au transfert de poids dans le sens des bras.

Puis changer de sens.

Repartir vers la droite. C’est bon pour vos épaules et toutes les tensions que nous avons suite aux longues heures de répétitions et de concerts.

Faîtes cet exercice autant de fois que vous le souhaitez sans oublier de respirer.

Conclusion pour devenir un musicien, un accordéoniste Zen

J’espère que ces quelques exercices vous feront du bien.

Je vous ai parlé il y a quelque temps de ma façon de faire tous les matins, je fais trente minutes d’exercices de Qi Gong.

Je vous en dévoilerai d’autres positions complémentaires à celles-ci.

Ces exercices vous permettront d’avoir un dos en bon état et de le muscler car ils sont très bénéfiques pour votre corps et votre esprit.

Le Qi Gong vous permet d’être dans le présent !

Essayez de privilégier la pratique en extérieur quand vous le pouvez, en contact avec la nature et les éléments.

Je vous souhaite de pratiquer avec tranquillité et zénitude.

N’oubliez pas de bouger de marcher ou de courir, de nager ou de faire du vélo.

Cela vous aidera à être en forme sur votre instrument.

Vous supporterez mieux les heures passées à travailler, à étudier et à jouer la musique.

N’oubliez pas de consulter la vidéo qui va avec cet article qui vous aidera à comprendre les mouvements, et à mieux les visualiser dans le contexte.

Autre article complémentaire à celui-ci :

5 bonnes habitudes pour devenir un meilleur musicien ZEN

5 bonnes habitudes pour devenir un meilleur musicien ZEN

5 réflexions sur « Comment devenir un musicien et un accordéoniste ZEN ? »

    1. Bonjour cher Max,
      Merci beaucoup pour ton message ☺️
      Je joue sur un accordéon Victoria Piuma qui fait 10 Kg comme ton Roland !
      Tous les musiciens ou accordéonistes ont tous besoin de pratiquer une activité physique et spirituelle pour se sentir bien… Et pouvoir tenir nos instruments dans des positions qui ne sont pas toujours naturelles ! Et avoir un mind plus solide. 😉
      Le Roland peut être intéressant pour un travail de studio effectivement !
      Mais les sons de Victoria Accordions sont tellement bons et beaux… 2 instruments complémentaires à mon sens ☺️
      J’ai déjà essayé ce type d’instruments virtuels… je connais bien.
      À très vite cher Max
      Crestiano

    1. Max,
      il est intéressant en studio, pas « qu’en studio » 😃 parce qu’il fait gagner du temps ☺️
      Tu peux enregistrer un thème à 40 à la noire et puis accélérer le tempo à 200 à la noire, et la hauteur des notes ne change pas. 😃 c’est le numérique contrairement à l’acoustique où tu es obligé de travailler ton thème à la vitesse demandée.
      Se sont 2 instruments complètement différents…
      2 instruments complémentaires et intéressants comme tu sais.

      Chacun choisi selon son besoin.
      À très vite Max

  1. C’est vrai que ce détail est un des NOMBREUX AVANTAGES du numérique
    et notre conversation me fait penser à la querelle des anciens et des modernes😃😃
    Merci pour tout ce que tu fais pour nous les sans grades de cet instrument en évolution😃😃

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :