Quelle est la place de l’accordéoniste, son vrai rôle dans un groupe de musique ?

Quelle est la place de l’accordéoniste, son vrai rôle dans un groupe de musique ?

Quelle est La place de l’accordéoniste, son vrai rôle dans un groupe de musique

L’accordéon est un instrument merveilleux, discret ou brillant avec une grande palette de sons !

Il fait partie de ces instruments qui peuvent toucher l’âme.

  • Il peut être soliste.
  • Jouer le thème principal ou faire un solo en (improvisation).
  • Il peut être accompagnateur.
  • Doubler une phrase avec un ou plusieurs instruments du groupe.
  • Jouer les basses et tenir le rôle du bassiste à lui tout seul, ou jouer les basses doublées avec le bassiste ou le pianiste.
  • Faire des Voicings (plusieurs voix en accords avec la notion mélodique) de façon lyrique comme un orchestre à cordes ou rythmique de façon percussive,  comme un Bigband.
  • L’accordéon est aussi un instrument de percussion pouvant être utilisé comme un Cajon ! Je suis d’ailleurs un grand fervent de cette utilisation !
  • Il peut faire tout ça à la fois… C’est un orchestre à lui tout seul ! Il peut être souvent comparé à un Orgue, à un piano, à un harmonium, à une flûte, une clarinette, un saxophone, un Bandonéon … Par la richesse et la variété et la finesse des sons qu’il peut mélanger grâce à sa registration très complète. Au passage l’appellation de la registration de l’accordéon fait appel à ces instruments que je viens de vous citer à l’instant. 😉

Je surnomme très souvent notre instrument l’accordéon, l’Orgue Ambulant,  grâce à sa richesse sonore mélodique et harmonique.

Le rôle d’Accordéoniste Soliste

Accordéoniste soliste sûrement la plus belle place dans le groupe de musique !

Quelle belle sensation de se retrouver soliste devant un orchestre avec des musiciens qui nous accompagnent. L’accordéon se retrouve à jouer le thème principal. C’est la partie qui ressort le plus en général dans le spectre sonore.

Accordéoniste et Improvisation

Je compare souvent cette place de soliste à la chanteuse lyrique « La Soprano » qui se trouve être la région ou la tessiture la plus haute, et celle que l’on entend le plus et le mieux dans les opéras.

En tant que soliste, l’accordéoniste peut improviser à un moment donné ! Souvent après l’exposition du thème principal ou après un autre soliste improvisateur. Qu’est-ce que l’improvisation ?  C’est souvent « la partie la plus intéressante du morceau » c’est le moment ou l’instrumentiste ou l’accordéoniste va imaginer, créer, inventer une histoire musicale sur le thème (qui reste très important), une suite d’accords, une ambiance, un type de rythme, des silences …

En fonction de son jeu et de son bagage musical on pourra définir son origine, d’où vient le musicien géographiquement et musicalement. Contrairement à la composition, qui elle est une improvisation écrite, tout y est imaginé de A à Z. On impose à l’improvisateur un style, une suite harmonique et un thème créé par le compositeur qui est très souvent le Leader du groupe.

Accordéoniste accompagnateur : Sideman

Être Sideman :

Être « Sideman » voici le terme qu’utilise les anglo-Saxons pour désigner un accompagnateur de chanteur ou d’un Artiste principal appelé « Leader » c’est celui qui porte son nom devant et en haut de l’affiche.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Un rythme cubain riche puissant syncopé qui fait rêver

Paradoxalement un Sideman dans les musiques de World, Jazz, Variété n’est pas seulement un accompagnateur qui fait la pompe ! Il peut devenir soliste au sein du groupe dans lequel il joue ! Il est souvent l’accompagnateur ou l’improvisateur et prend la place de soliste ou de « Guest » artiste invité comme disent les américains. Donc il est possible de se retrouver dans les deux positions accompagnateur et soliste en tant que Sideman !…

Exemple d’un Groupe de musicien : Enregistrement de La Marseillaise en Septet (Sept musiciens), dans lequel l’accordéon est invité.

Je vais prendre cet exemple de septet qui est très intéressant à analyser :

En regardant la vidéo du Septet du moment, créé par Christophe Violland (le chef d’orchestre et arrangeur) sur le Thème revisité La Marseillaise arrangé de manière plus moderne que la version originale, en valse jazz. Vous pouvez vous rendre compte de toutes ces notions, de la place des musiciens dans ce groupe constitué pour cette occasion et aussi, la place de l’accordéoniste que j’ai la chance d’avoir ici. 

Lien vidéo en cliquant ici

Il était une fois un excellent arrangeur de talent et un ami Christophe Violland avec qui j’avais fait de la scène sur Paris.

Nous avions joué et collaboré avec un groupe de Toulouse nommé : « Take Five » dirigé par 2 frères Capverdiens.

Un jour, Christophe Violland m’appelle et il me propose d’enregistrer sur un titre revisité par lui-même La Marseillaise de Rouget de Lisle, pendant une certaine période spéciale.

J’accepte avec grand plaisir ce chalenge durant cette période pas évidente pour les artistes qui ne pouvaient pas faire de la scène ou qui ne pouvaient pas se rassembler, dû aux restrictions gouvernementales.

Une expérience passionnante et enrichissante avec accordéon et orchestre !

Le déroulement de la séance d’enregistrement :

Je ne connaissais aucun des musiciens qui participaient au projet, seulement Christophe qui était notre chef d’orchestre, le directeur musical et notre ami commun.

Chaque musicien reçoit sa partition par e-mail et  un guide son, et nous voilà dans cette aventure.

Chacun enregistre sa partie audio et vidéo chez soi avec des moyens de home studio. Chaque musicien possède bien entendu, une carte son, un ordinateur, un logiciel d’enregistrement genre : Logic Pro, Protools ou Cubase… Puis des microphones et une caméra avec une pièce assez isolée, pour un silence pendant que ça tourne.

Chacun de nous enregistre avec un click (métronome) un tempo commun, sinon c’est impossible à réaliser. Le maître d’œuvre nous a concocté une piste témoin avec des sons déjà enregistrés, pour ne pas se sentir seuls lors des enregistrements en solitaire.

Après l’enregistrement de chaque musicien.

Chaque musicien envoie son enregistrement audio et sa vidéo au Maître d’œuvre, Christophe et il rassemble tous les éléments dans son logiciel de studio Vidéo. Et nous voici avec des sons et des images regroupés dans une vidéo après un assemblage de toutes les pistes ou l’on peut observer les artistes du projet à l’écran.

L’expérience de l’accordéoniste dans l’orchestre virtuel et à distance avec six autres musiciens!









Le « Septet » sept instrumentistes :

5 instruments polyphoniques, et 2 instruments de percussions

  • Piano
  • Basse
  • Batterie
  • Percussion
  • Guitare
  • Vibraphone
  • Accordéon

Si vous regardez la vidéo de l’hymne La Marseillaise, vous pouvez observer mon rôle d’accordéoniste dans ce projet, et observer à droite de l’écran, Christophe qui écrit en instantané la musique qui défile à toute vitesse !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment fonctionne un accordéon chromatique ?

Il utilise un procédé assez complexe qui permet d’accélérer son image lors de l’écriture sur le papier à musique avec la musique qui défile.

Le rôle de l’accordéoniste dans le groupe :

Lorsque j’ai enregistré la Marseillaise dans mon studio à la maison, j’ai eu la chance d’avoir dans mes oreilles (au casque), la première version de La Marseillaise enregistré par Christophe Violland. Une version avec Big band ! J’étais agréablement surpris d’entendre cet enregistrement FOU de la Marseillaise. Je doublais des parties de cuivres, avec des accords à la main droite.

Cela me rappelait un souvenir. J’avais eu la chance de faire des concert avec le Big Band  » Le Swing Machine » dirigé par le chef d’Orchestre et ami Jean-Pierre Rodrigo.

Peut-être aurez-vous la chance d’écouter cette version accordéon et Big Band un jour ?

Si on analyse cette Marseillaise avec l’accordéon :

Mon rôle n’est pas seulement de jouer le thème, mais aussi de doubler La basse, en alternance,  de jouer des accords écrits à la manière Big band, de jouer un bout de thème de la Marseillaise par ci et par là, ou de jouer des contrepoints (contre chants) doublés avec le piano ou le vibraphone ou les percussions. Mais pas que, la plus belle place du groupe, c’est de réaliser un solo à l’accordéon en une prise « une improvisation » en plein milieu de la Marseillaise, avec les autres musiciens qui accompagnent à merveille de manière rythmique ! TRES JOUISSIF !

Un travail de Titan de relevé et de réalisation de la part de l’arrangeur Christophe Violland

Vous pouvez observer, que Christophe a relevé ce solo d’accordéon auparavant (quelques 20 000 secondes de travail). Ce qui vous permet de le voir à l’écran en écriture musicale sur une portée en clé de Sol en simultané avec la musique qui défile à toute vitesse…

Un beau travail et une belle réalisation de Monsieur Violland aux multiples talents, pianiste, arrangeur directeur musical, photographe et vidéaste… Et peintre, un véritable Artiste.

Vous pouvez constater que l’accordéon peut avoir plusieurs rôles à la fois, et être considéré comme un instrument discret ou complexe et aussi très complet :

  • C’est un instrument à clavier comme le piano ou l’orgue.
  • Un instrument à vent comme le saxophone.
  • Un instrument harmonique (qui peut jouer des accords, plusieurs sons à la fois).
  • Un instrument de percussion.
  • un instrument accompagnateur ou un instrument soliste…

L’accordéon : Un instrument magique ! 

Une Boite Magique !

Un grand merci à Notre maître d’oeuvre Christophe Violland. Il est à l’origine de ce projet. Merci à tous les musiciens de ce septet qui se sont impliqués dans ce projet musical dans un contexte complètement virtuel et dans une réalisation à distance.

Merci à vous cher lecteur pour votre présence sur ce blog :

Apprendre L’accordéon devenez le musicien de vos rêves

Crestiano Toucas

Apprendre l’accordéon

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :