fbpx
Comment fonctionne un accordéon

Comment fonctionne un accordéon

Crestiano Toucas-Apprendre l'accordéon

Accordéon présentation (00:00)

Comment fonctionne un accordéon initiation

Comment fonctionne la main droite de l’accordéon ?

Alors, cette main droite est constituée de notes blanches et de notes noires.

Tout simplement, les notes blanches sont les notes qui correspondent aux touches blanches du piano, c’est à dire les notes : C, D, E, F, G, A, B. puis 2ème octave C, D, E, F, G, A, B. 3ème octave C, D, E, F, G, A, B. et 4ème octave C. D, E, F, G, A, B, C. et

Pourquoi des touches noire sur un accordéon ?

Ensuite, les touches noires, forcément, c’est la pentatonique à 5 notes à l’octave.

Ce sont les notes Dièses ou bémols. Donc, les touches noires du piano, sont : le C#, le D#, le F#, le G# et le A#. à l’octave C#, D#, F#, G#, A#, C#, D#, répéter forcément. Avec pas mal d’octaves en fonction de la taille de l’accordéon. Plus l’accordéon est grand et forcément, l’étendue, c’est à dire ( L’Ambitus ) de la note la plus grave à la note la plus aiguë, sera grande. Plus il est petit et moins il y aura d’octaves, donc moins de notes c’est normal. Ensuite, cette main droite, vous allez me dire :

« C’est beau, les touches blanches, les touches noires sur un accordéon


Les boutons de l’accordéon et les registres (02:16)


Oui, forcément, ça fait un petit peu moderne, ça fait assez classe, j’avoue.

Si vous achetez un accordéon, vous pourrez rajouter les touches noires, bien sûr, tout est faisable parce que souvent, ils sont vendus, surtout dans les anciens accordéons vintages, avec un clavier de boutons de couleur blanche. Donc après, c’est possible de transformer. On peut faire beaucoup de choses avec cette main droite, vous allez apprendre. Je vous montrerai tout ça ultérieurement.

Que peut-on faire avec l’accordéon ?

On peut faire des mélodies, on peut faire des accords, on peut mélanger, on peut faire tout ce que l’on veut. Donc, cette main droite s’accompagne d’une registration. C’est quoi une registration ? La registration, c’est un mélange de voix qui va du plus grave au plus aigu, c’est à dire le basson. Ça peut être très grave, mais ça peut être aussi avec le picolo, la registration à deux octaves.

On dirait presque des ultras sons. Et les voix normales entre les deux. Après, on mélange ces trois voix, le basson, la flûte et le piccolo. On peut les mélanger. Donc, on peut utiliser le basson plus la flûte. Donc, nous avons deux voix, deux sons pour une seule et même note.

Les différents registres de l’accordéon (03:56)


C’est celui avec basson plus celui avec flûte. Et là, on obtient le son Bandonéon.

C’est super cette registration. Ensuite, il y a les trois voix mélangées aussi. Le grave, c’est à dire le basson, la flûte et le piccolo. Alors là, c’est un peu plus puissant.

C’est un peu plus puissant. Donc, en fonction de l’intensité, de la nuance et du mode de jeu, on peut utiliser tel ou tel registre. Et nous avons aussi un registre très intéressant qui utilise le basson et le piccolo. Alors là, c’est à deux octaves. C’est super, ça donne… Écoutez la vidéo…

Les sons et les timbres de l’accordéon (05:04)


Contrairement au basson qui est encore plus doux, et Très fin. On ne se lasse pas de ce son. C’est un instrument léger pour ma part. J’ai choisi ce deuxième instrument puisque j’en ai un autre qui est beaucoup plus vintage, beaucoup plus ancien, mais qui est plus lourd et je me sers surtout de celui ci Le « Piuma ». Je ne sais pas si vous le voyez. Je peux vous le montrer sur la vidéo. Je m’en sers surtout pour le studio. Quand j’enregistre, j’adore puisqu’on est assis, on est tranquille, on peut faire des pauses. Et du coup, par contre, il est plus lourd. Souvent, les instruments lourds sont aussi des instruments très intéressants. Ils ont une musique beaucoup plus travaillée, il y a beaucoup plus d’informations dedans.

Un accordéon professionnel pourquoi ?

Donc, écoutez. Non seulement il est lourd, mais il est puissant. Dans les petites registrations, il est… Waouh ! C’est une Bugatti. Je ne sais pas si vous connaissez les voitures, mais les Bugatti, sont des super bolides de conduite ! Le timbre est un peu différent de celui ci. Celui là, je m’en sers pour la scène, parce qu’il est léger, il fait ne fait que 10 kilos, mais c’est quand même un instrument professionnel. Qui sonne très bien. C’est le compromis entre la scène, le studio, le poids, la registration et le voyage.

Le choix de l’accordéon et les styles de musiques (06:54)


C’est vraiment un choix qui s’apprend en fonction des besoins. Forcément, quand vous avez huit ans, vous n’avez pas les mêmes besoins que quand on en a 20 ou 25 ou 30. Forcément, ça dépend si on fait de la scène, si on fait du studio, à quel niveau on en joue et aussi les moyens que nous avons. Donc, il faut faire en fonction de tout ça et c’est très important d’être vigilant et de ne pas faire n’importe quoi.

Donc, de bien choisir et de toute façon, on peut commencer par un instrument pas cher, pas forcément super, mais qui peut quand même sonner, avec lequel vous pouvez vous exprimer. Et ensuite, au bout de quelques mois ou de quelques années, vous pouvez toujours changer, revendre cet instrument et en racheter un autre.

La différence entre accordéons :

Donc, vous voyez, je vais continuer avec celui ci, puisqu’il est intéressant aussi. La registration, je vous en ai parlé, c’est le même principe ici que l’autre. Basson, piccolo. Voilà le piccolo. Vous voyez, il y a aussi le céleste avec un peu plus de vibration. Il n’y a pas beaucoup de vibration dans celui ci, mais bon, c’est normal. Ce n’est pas un instrument Musette, c’est un instrument sans vibrations plutôt pour la musique classique, la musique du monde et le Jazz.

Le soufflet et la position de l’accordéon (08:41)


La registration, forcément, en fonction de ce que vous jouez, vous pouvez choisir votre registre. Plus ils sont petits et moins il y a de registrations, c’est normal. Mais bon, vous pouvez avoir déjà le céleste et le flute et le basson. Déjà, c’est déjà pas mal. Ça fait peut être une petite registration, mais ça peut être intéressant. Ensuite, le soufflé. Alors, ce soufflé… Là, je fais rentrer de l’air. J’actionne ce bouton, vous voyez ? (sur la vidéo) Et là, je fais sortir l’air. Voilà, c’est grâce à ça que le son peut se produire. C’est le vent, le vent musical. Vous pouvez faire ces exercices quand vous avez votre accordéon, déjà. La position, elle doit être très détendue, c’est à dire, je me recule un petit peu, vous voyez, il faut avoir les jambes pas rigides comme ça, parce que.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Un rythme cubain riche puissant et syncopé qui fait rêver

Avoir un beau son à l’accordéon

Donc, vous voyez, pour sortir un petit son, on va faire la même chose. Je laisse le soufflé tomber sans forcer. Je ne force pas. Je suis détendu. Avec une respiration calme. Là, je tire, vers la droite. Et ensuite, je pousse vers la gauche. Pareil, dans le même sens. Évitez de casser l’instrument, évitez de faire ça (lever le haut du soufflet); Parce que ce n’est pas très grave si vous le faites de temps en temps, mais il faut essayer de le ramener le plus droit possible. Vous entraînez avec le soufflé comme ça, déjà. Vous écoutez, ayez des sensations et vous le ramenez. Toujours en respirant et en étant détendu. C’est très important.

Voilà pour le soufflé.

La main gauche de l’accordéon

Ensuite, nous allons vers la partie main gauche. La partie gauche est très intéressante. C’est la bête noire souvent des accordéonistes. Si vous avez un accordéon touche piano, vous êtes les bienvenus. C’est la même chose que le bouton, sauf que c’est bien sûr la technique main droite du piano. Mais je pourrais vous donner des conseils à ce niveau là, puisque j’ai aussi un piano, donc il n’y a pas de souci. Cette main gauche, elle se compose de deux rangées de basses, pour celui-ci et celui-là, deux rangées de basses et de quatre rangées d’accords.

Le placement des basses sur le clavier gauche de l’accordéon (13:11)


Ok ? Donc les basses, nous avons le dos qui se trouve normalement creusé, on a toujours le dos qui est creux. Voilà, on a le do qui est creux et en face de cette rangée, la deuxième rangée en partant du soufflé, en face, nous avons les tierces majeures. Une tierce majeure, ça veut dire c’est la troisième note de la gamme. Do, ré, mi, fa, sol, la, si. Donc la tierce, c’est trois, do, ré, mi. donc pour do, ce sera Mi. Pour sol, qui se trouve au dessus, ça sera Sol, La, Si. C’est le SI qui est en face.

Finalement, c’est facile. Le Fa qui est juste en dessous du DO, ça sera pareil. La tierce de FA, c’est fa, sol, la. C’est La. Donc, do, mi, sol, si, ré, fa, la. Super. Pour toutes les basses de ces deux rangées, ça se passe comme ça.

les suites de basses par quartes à l’accordéon

Ensuite, bien sûr, je vous expliquerai comment ça se passe. C’est à dire que Do, Fa, Sib, Mib, on descend par cartes. Do, ré, mi, Fa, après FA c’est SI bémol, après SI bémol c’est Mi bémol, après mi bémol, c’est le La Bémol… ainsi de suite.

Les suites de basses par quintes à l’accordéon

Et en montant, c’est par quintes. Do RE MI FA Sol, c’est DO-SOL, après c’est SOL-RE, RE-LA, LA-MI, MI-SI, SI-FA#, ainsi de suite… Donc voilà, ça, c’est pour les basses, mais nous reviendrons dans le détail dans l’apprentissage. Là, on découvre juste l’instrument pour voir comment il est fait. Ensuite, nous avons juste à côté de la rangée, cette rangée principale de basse où il y a le DO, le DO creux.

Le placement des accords sur le clavier gauche de l’accordéon (14:29)


Nous avons juste en face, dans cet alignement, nous avons juste en face, dans cette palette, alignement, nous avons le DO majeur. Nous avons toute la famille des do ici, des types d’accords majeurs ici. Ensuite, on continue sur l’alignement horizontal. Ici, la quatrième rangée en partant de souffler, donc C majeur, Do mineur. C majeur, Do mineur. Ensuite, nous avons DO septième avec la septième. Ok ? Et ensuite, nous avons les diminués. Voilà les quatre types d’accords.

Système 2 rangées de basses ou 3 rangées de Basses ?

Bien sûr, ça, c’est un système deux rangées de basses avec quatre rangées d’accords. Mais il existe aussi des trois-trois, c’est à dire qu’on n’a pas les septième diminués, mais on a trois rangées de basses et trois rangées d’accords. Bon, moi, je le déconseille. j’ai commencé comme ça avec trois rangées de basses et je me rendais compte que la troisième rangée de basse, qui est encore une tierce de la tierce, vous voyez ce que je veux dire ? Pas très utile !

Do, mi et après, en face du mi, vous avez la tierce. Donc bon, c’est pas très utile. Il vaut mieux avoir une rangée de septième diminuée. C’est beaucoup plus intéressant pour la musique et pour construire ces accords. Voilà pour la main gauche.

Pourquoi travailler cette main gauche de l’accordéon ?

Donc, après une petite démonstration de main gauche, parce que la main gauche, je vous dis, c’est la bête noire souvent, parce qu’on ne la voit pas, mais on peut se regarder devant un miroir et alors souvent, c’est très abstrait. Les accordéonistes n’aiment pas travailler la main gauche, alors qu’elle est excellente. Elle est très importante puisqu’elle est dans le spectre des accords, des basses. Donc, elle a un rôle de bassiste, elle a un rôle rythmique de percussion et donc c’est super intéressant. Par exemple, je peux vous montrer une application de la main Gauche.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Richard Galliano interview-Podcast unique- de Crestiano Toucas Apprendre L'accordéon

Les possibilités de rythmes de jeu main droite et main gauche de l’accordéon (17:09)

Voyez, ça, c’est un rythme brésilien, le forró, qu’on étudiera. Je viendrai en détail dans une autre vidéo. On étudie des rythmes, mais vous voyez avec deux ou trois notes ce que l’on peut faire. C’est extraordinaire. Cette main gauche, elle est extraordinaire. Ensuite, nous avons la registration. En fonction des accords, on a plus ou moins une registration plus ou moins grande avec des graves. Vous voyez, là, il y a des graves.

Un système de de basses Chromatique Par Quintes

Je j’utilise de temps en temps pour avoir les octaves. Puisqu’il faut savoir qu’au système basse standard, nous n’avons qu’un octave. Mais ce n’est pas grave. Vous savez, avec, la registration de plusieurs voix, ça noie un peu le poisson, vous voyez, quand je Joue.

Donc, c’est vraiment à ne pas négliger. Mais tout ça, nous allons l’apprendre. Là, je vous présente juste. Je m’égare un peu, mais c’est intéressant d’entendre un peu les possibilités de cette main droite, de cette main gauche. Bon, là, je jouais un thème qui s’appelle Lisboa Calicut, qui est en sept temps. C’est un morceau inspiré des musiques indiennes.


Les bretelles et les sangles de l’accordéon (18:44)


Pour l’accordéon, est ce que j’ai oublié quelque chose ? Forcément, les bretelles, c’est très important. Même si elles sont là juste pour faire corps avec l’instrument, quand même, c’est important de bien les régler. Donc, en général, on règle la courroie, la bretelle même côté droit un peu plus large. Mais quand même, il faut être collé contre l’accordéon. On est obligé de coller ici. C’est mieux. Il ne faut pas laisser de l’espace parce que sinon, l’accordéon va bouger.

Le but, c’est de faire corps avec l’instrument. Si vous avez des petites attaches derrière, c’est encore mieux. Comme ça, vous êtes vraiment en contact avec votre instrument. C’est votre bébé et on doit vraiment être proche de lui. Voilà, je crois que j’ai fait un peu le tour. Ici, vous avez une molette en général, elle se trouve ici sur le haut côté gauche.

Réglage de la sangle main gauche de l’accordéon :


C’est pour régler cette sangle. C’est pareil, il ne faut pas que ce soit trop lâche. Il faut que ce soit un peu mou quand même, qu’on puisse se déplacer. En général, la région la plus facile pour jouer, c’est bien sûr la région du centre, ici. Donc, on privilégie souvent les tonalités autour de DO, FA, SOL, SI bémol, RE. Normal, parce que c’est très difficile. J’ai des compositions où elles se trouvent, par exemple ici, mais c’est parce que ça n’arrête pas de moduler.

Les difficultés de la position du soufflet

Donc, je commence ici, je continue là. Après, je suis obligé d’aller là, mais c’est normal, c’est la composition qui veut ça. Et alors, forcément, il faut savoir que quand on joue ici, le soufflé est plus difficile à manier. Et là, c’est pareil. L’idéal, c’est de jouer au centre, mais on ne choisit pas toujours ces tonalités. Donc, quand on veut jouer certaines œuvres, on est obligé de faire face à ça. Mais sachez qu’on peut jouer dans toutes les tonalités à l’accordéon, et ça, c’est vraiment très important.

Micros de l’accordéon (23:02)

Mon instrument est équipé de système de micro à l’intérieur. Pour que je puisse m’entendre sur scène, je peux le brancher sur un ampli comme font les guitaristes.

Je peux vous montrer. Ça, c’est pas obligatoire. C’est quand on fait de la scène et quand on joue avec des cuivres, par exemple, des saxophones, des trompettes et qu’on joue en acoustique, je vous assure que si vous avez un petit ampli et que vous êtes branchés avec ça, vous voyez ? Et là, vous mixez votre main droite et main gauche, c’est super.

Pourquoi les micros sont importants ?

Voilà comment ça se présente. Il y a des micros à droite et à gauche. Mais ça, c’est autre chose, c’est pour la scène. Donc, utiliser les deux, ça peut être super. D’avoir un système de micros comme ça, c’est extraordinaire. Ça évite d’avoir les micros devant. Et j’avoue que parfois, ça m’arrive quand je tombe sur des bons ingé-sons, quand je fais de la scène, de ne pas avoir soit le temps, soit l’espace de mettre des micros.

Donc, on branche ce système là et parfois, c’est très surprenant. C’est très surprenant, le résultat. Il est très, très bon. Donc après, bien sûr, avec une petite réverbe, avec un petit réglage, on arrive à obtenir des choses extraordinaires. Voilà, j’espère que je fais un peu le tour de cet instrument magique, de cette boîte magique, cette boîte à musique avec laquelle on peut faire plein de choses.

Conclusion et commentaires


Voilà. Chers amis, si vous avez des questions, n’hésitez pas, vous pouvez faire des commentaires, vous pouvez partager et vous pouvez aussi aimer ou ne pas aimer. Et vous pouvez aussi vous abonner à ce blog apprendrelaccordéon.com et vous abonner à la chaîne YouTube Apprendre l’accoréon, bien sûr, pour être informé de tout ce qui se passe, de toutes les vidéos qui vont être mises en ligne, tous les articles, les conseils, les astuces. Donc, je vous dis à très vite. Profitez de la vie, soyez patients et travaillez bien. N’oubliez pas vous avez la vidéo de cet article si vous souhaitez suivre en images.

Laisser un commentaire